« Le vin et la science : un nouveau pacte » sur Arte

Encore un très bon documentaire sur le vin (51 min et 46 s) !

Celui-ci est d’Arte. Il traite, comme l’indique son titre, de la place et de l’usage de la science dans l’élaboration du vin.

Tous les thèmes y sont abordés : la vie des sols (Lydia et Claude Bourguignon), les modes de viticulture (Agriculture Biologique, viticulture raisonnée, biodynamie avec Nicolas Joly), les traitements de la vigne, la recherche en génétique, les techniques et les produits additifs de vinification (Denis Dubourdieu).

Chacun jugera en fonction de sa propre représentation du vin !

En ce qui me concerne, ma décision est prise. Je continue l’éducation de ma bouche !

et ne saurais trop vous conseiller de faire de même, car la vérité du vin se trouve toujours dans le verre et sur le palais de celui qui le boit.

Publicités
Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

« Les bios du vignoble » sur France 5

France 5 a diffusé ce dimanche 20 novembre, un excellent reportage de 52 minutes sur les vignobles bios. L’on y voit de grands vignerons bio-dynamistes (Virginie et Nicolas JOLY, Pascal et Jean-Pierre AMOREAU) en action dans leurs vignes et dans leurs chais. Une place importante est également accordée aux aspects économiques et à l’emprise de la chimie sur la viticulture conventionnelle (plus de 90% de la viticulture française!) par le truchement des œnologues.

Dommage que l’amateur soit le grand absent de ce reportage et qu’il n’ait été que très peu question de l’originalité gustative inimitable, que seule une viticulture respectueuse des sols (bio et biodynamie) et une vinification sans artifice (levures indigènes, …) confère au vin!

Mais n’est-ce pas à nous, amis amateurs de vrais vins de terroir, d’affirmer plus haut et plus fort notre préférence pour ces vins purs et cristallins, fiers de leurs origines?

Le reportage sera de nouveau  diffusé sur France 5 : le jeudi 1 décembre 2011 à 16:35, le lundi 5 décembre à 10h15 et le samedi 10 décembre à 00h44.

Il est également disponible dès maintenant en streaming sur les sites de France 5 et TV-replay.

A bientôt.

Publié dans Biodynamie, Film, Médias, Uncategorized, Vidéo, Vignoble de la Coulée de serrant | 1 commentaire

A lire absolument ! « Les temps de la vigne – Henri Jayer, vigneron en Bourgogne » par Jacky Rigaux.

Dans « Les temps de la vigne », Jacky Rigaux nous ouvre les carnets d’Henri Jayer (1922-2006), ce prodigieux vigneron dont il était un ami très proche et qui a consacré toute sa vie à l’amour du terroir bourguignon.

Saison après saison, les actes du vigneron nous sont décrits et expliqués. Nous revivons avec lui la viticulture du XXe siècle et les nombreux bouleversements qu’elle a connus dans sa seconde moitié: chimie, mécanisation, œnologie.

Grâce aux observations minutieuses d’Henri Jayer, merveilleusement mises en perspective et complétées par Jacky Rigaux, nous comprenons comment certains apports de la science et des technologies contribuent à l’amélioration de la qualité du vin, alors que d’autres en « dénaturent » le goût, jusqu’à le rendre banal.

Henri Jayer et Jacky Rigaux nous apprennent à faire « la part des choses » et à devenir des amateurs un peu plus éclairés.

Publié dans Livre | Laisser un commentaire

Virginie Garin (RTL) parle des vins biodynamiques

Virginie Garin consacre sa chronique du 20 juin à la tendance des vins biodynamiques . Écoutons-la et réjouissons-nous de cet écho!

Sans oublier toutefois que du point de vue de l’amateur de vin, la biodynamie n’est pas une fin en soi. Elle est un moyen – probablement le meilleur qui soit – d’obtenir des vins originaux qui expriment naturellement les qualités de leurs terroirs.

Attention à ce que la Biodynamie, en devenant « tendance », ne se transforme pas en mode et étouffe un mouvement de fond bénéfique au consommateur : la garantie du vrai goût du lieu.

 

 

Publié dans Biodynamie, Vinexpo 2011 | Laisser un commentaire

Médaille d’or au concours Amphore 2011

Le Haut Des Clous 2008, superbe vin blanc de Thierry Michon (Domaine Saint Nicolas – Fiefs Vendéens) dont je parlais dans ce blog le 16 mars, est récompensé de la médaille d’or.

C’est amplement mérité!

Publié dans Domaine Saint Nicolas, Fiefs Vendéens, Uncategorized | Laisser un commentaire

Dégustation de Vins Rouges en biodynamie

Cette galerie contient 3 photos.

Dégustation « At home » pour un petit groupe d’amateurs. Émotions, surprises, découvertes et rires … Cinq vins, cinq vignerons, cinq ambassadeurs pour découvrir la biodynamie et en goûter les résultats : Chinon – Cuvée « Marie » (2007) – Domaine Les Chesnaies Fiefs … Lire la suite

Évaluez ceci :

Galerie | Laisser un commentaire

Dégustation de vins blancs en biodynamie

J’avais convié quelques amis (dont mon ami Emmanuel), un récent samedi après-midi, à déguster une poignée de belles bouteilles.  Cinq merveilleux appâts pour attirer de vrais amateurs et leur distiller au passage un peu d’information sur la biodynamie :

  • Entre-Deux-Mers Haut-Benauge – Cuvée Elite (2009) – Château Ferran
  • Côte de Beaune – « Les Pierres Blanches » (2009) – Domaine Emmanuel Giboulot
  • Collioure (2009) – Domaine du Traginer
  • Savennières – « Les Vieux Clos » (2009) – Vignobles de la Coulée de Serrant
  • Gewurztraminer – Rosenberg (2008) – Domaine Barmès Buecher
Je m’apprêtais à vous en faire ici le récit lorsque j’ai découvert celui de mon ami Emmanuel. Respect! Rien à ajouter!
Je vous invite donc à lire son article : Voilà de la dégustation professionnelle.
Publié dans Alsace, Côtes de Beaune, Château Ferran, Collioure, Coulée de serrant, Domaine Barmès Buecher, Domaine du Traginer, Emmanuel Giboulot, Entre-Deux-Mers Haut Benauge, Uncategorized, Vignoble de la Coulée de serrant | Laisser un commentaire

En quoi les soins apportés à la terre peuvent-ils contribuer à la qualité du vin ?

Par qualité du vin, nous entendons son goût, sa digestibilité et sa capacité de conservation.

Si l’on exclut toutes manipulations techniques ou chimiques en phase de vinification, et pour autant que le raisin a été récolté au bon moment et dans un état sanitaire parfait, les qualités gustatives du vin, notamment sa complexité, ne peuvent résulter que de la diversité des éléments nutritifs puisés par la vigne dans le sol et d’une bonne photosynthèse.

Il est maintenant scientifiquement établi que les micro-organismes (bactéries et champignons), qui vivent naturellement dans le sol en symbiose avec les plantes, participent à leur nutrition hydrique et minérale. Le réseau des champignons symbiotiques, associé aux racines de la vigne (les mycorhizes) et aux bactéries, décuple le volume de sol exploré et permet d’assimiler certains éléments peu solubles retenus dans les minéraux de la roche mère. Ainsi, plus le sol est pourvu de micro-organismes vivants, plus la vigne a la capacité à se nourrir de toute la richesse minérale du sol et plus le vin exprime la complexité de son terroir.

Les vignes mychorisées sont également plus saines et plus résistantes aux différentes formes d’agression et de stress : maladies, pollution, sécheresse. L’usage des fongicides et pesticides se révèle inutile et même néfaste. Les molécules employées ayant une action destructrice sur les micro-organismes bénéfiques, le vide créé est rapidement colonisé par des espèces indésirables, et notamment des agents pathogènes. L’usage des produits phytosanitaires alimente ainsi le besoin futur en produits de plus en plus agressifs.

La viticulture conventionnelle française (96% des surfaces viticoles) consomme entre 4 et 5 fois plus de produits phytosanitaires que les autres formes de culture. Ainsi retrouve-t-on dans certains vins jusqu’à 4000 fois le seuil de pesticides toléré dans l’eau potable. Cet emploi a des effets secondaires néfastes, tant sur la santé des hommes que sur la qualité du vin. Pulvériser des produits phytosanitaires sur la vigne perturbe la photosynthèse et diminue sa capacité naturelle à exprimer pleinement le microclimat du lieu.

Faire un excellent vin nécessite d’apporter beaucoup de soins et d’attention à la vigne. Travailler le sol, ne pas utiliser de produits chimiques de synthèse est indispensable. Mais ce n’est pas suffisant pour que le vin exprime pleinement et naturellement son lieu d’origine. Il faut aussi que le vigneron respecte la nature lors de la vinification.

Publié dans Biodynamie, Uncategorized | Laisser un commentaire

Qu’est-ce que la biodynamie?

La biodynamie est d’abord une vision globale de la nature et de la vie. La terre, prise au sens large (roche mère, terre arable, environnement aérien immédiat et lointain) est considérée comme un organisme à part entière. Il faut en prendre soin, en assurer les équilibres, pour créer des conditions de vie harmonieuse entre la terre, la plante et son environnement.

En pratique, la biodynamie est une méthode de culture. En 1924, Rudolf Steiner (un autrichien), sollicité par des agriculteurs qui voyaient leur terre en danger et le goût de leurs produits se dégrader, définit les grands principes de la biodynamie. Ils se résument en trois points :

En fait, la biodynamie s’appuie sur des pratiques agricoles ancestrales. C’est la branche pionnière de l’agriculture biologique dont elle diffère principalement par l’approche, la nature et la concentration des préparations utilisés. Là où la biodynamie s’attache à renforcer les forces vitales et les défenses naturelles de la plante, en appliquant des préparations fortement diluées dans de l’eau dynamisée, la biologie cherche à détruire la maladie ou le parasite, par des préparations biologiques naturelles. Biodynamie et culture biologique portent une égale attention à la terre.

Publié dans Biodynamie | Laisser un commentaire

ESSEC « Académie du vin »

ESSEC « Académie du Vin », le club des diplômés du groupe ESSEC amateurs de vins s’intéresse à la biodynamie.

Le 25 janvier 2011, un cinquantaine de diplômés sont venus assistés à une table ronde, organisée en collaboration avec Anemos Multimedia, sur le thème de la biodynamie appliquée à la culture de la vigne et à la production de vins.

Autour de Nicolas Joly, vigneron de la Coulée de Serrant, de Jacky Rigaux, professeur à l’Université de Bourgogne et consultant du BIVB, et de Yvon Minvielle, vigneron du Château Lagarette, les débats, issus de nombreuses questions de l’assistance furent très animés.

Pour en savoir plus, http://www.essec.fr/alumni/les-clubs/les-clubs-loisirs/academie-du-vin/evenements.html

Publié dans Alsace, Biodynamie, Château lagarette, Coulée de serrant, Domaine Trapet, Gevrey-Chambertin, Premières côtes de Bordeaux, Table ronde, Uncategorized, Vignoble de la Coulée de serrant | Laisser un commentaire

« Le réveil des terroirs » : un film d’Olympe et Yvon Minvielle en collaboration avec le groupe Renaissance des Appellations

Dix ans après Mondovino, voilà un film entièrement dédié à la Biodynamie qui devrait faire date dans le paysage audiovisuel de la vigne et du vin.

Vignerons, écrivains, philosophes, œnologues et professionnels de la gastronomie se succèdent pour nous expliquer pourquoi la biodynamie apporte jusque dans nos verres la vérité des terroirs.

Nous attendons avec impatience sa sortie sur les écrans !

Publié dans Biodynamie, Film, Sortie film | Laisser un commentaire

Renaissance et reconnaissance d’un terroir : Les Fiefs Vendéens

Le 10 février, après vingt années d’efforts, cinq communes de Vendée (Brem, Chantonnay, Mareuil, Pissotte et Vix) ont obtenu l’AOC « Fiefs Vendéens ». C’est la reconnaissance qu’en ce lieu, un lien spécifique et inimitable existe entre la vigne, le terroir et le climat. C’est également, comme nous l’explique Thierry Michon du Domaine Saint Nicolas, la renaissance d’un terroir progressivement abandonné et oublié depuis un siècle.

A Brem, l’air marin a une influence particulière sur les fruits de la vigne. Amateurs parisiens, je vous encourage à venir goûter les vins de Thierry Michon sur le Salon des Vins des Vignerons Indépendants (stand A28) du 25 au 28 mars.

Publié dans AOC, Evénements, Fiefs Vendéens, Médias, Salon, Vidéo | Laisser un commentaire